Des Hommes (Biographies) cités dans le livre !

Pythagore :


..."L'être humain a une double nature; emprisonnée dans le corps, l'âme en subit la souillure, elle souffre et est entachée de son lien forcé à un élément imparfait et titanique source de toute impureté et de toute régression spirituelle; mais elle n'oublie pas son origine céleste; elle se souvient qu'elle appartient à cette racine divine; elle espère toujours pouvoir échapper un jour à la nécessité de la réincarnation; elle tend à retrouver son éternelle patrie.

Pour rompre cette chaine odieuse des renaissances, il lui faut souffrir ici bas; toute peine qui lui est imposée est donc pour elle un élément de progrès; elle lui donnera des mérites.

En renonçant aux plaisirs terrestres, l'âme accumule les possibilités d'élévation; en se purifiant constamment, en vivant dans la pénitence, le renoncement et l'effacement, en imposant à son corps de s'abstenir d'oeufs et de viandes, elle vaincra sa nature infèrieure et sera digne de recevoir l'initiation qui lui permettra de dissoudre le lien qui la maintient en esclavage"...

- Gomperz "Penseurs de la Grèce" -

Goethe :


...Le pauvre animal palpite dans le filet et perd en se débattant ses plus belles couleurs; et même si on réussit à l'attraper intact,le voilà quand même pour finir épinglé là, rigide et sans vie; le cadavre n'est pas la totalité de l'animal, quelque chose d'autre en fait partie, partie principale, et en cette occurence comme en toute autre, partie principale des plus pricipales : la vie...

 

Pic de La Mirandolle :

Jean Pico de la Mirandola naquit en 1463 au château de la Mirandola, prés de Modène, en Italie.

Il reçoit une brillante éducation, voyage beaucoup et se passionne pour les les sciences et doctrines secrètes. il parle plusieurs langues et étudie l'Hébreu et la Kabale, l'Astrologie. Il est condamné hérétique par le pape Innocent VIII car ses conceptions philosophiques ne correspondent pas aux idées en places. Il se réfugie en France mais il sera emprisonné à Vincennes. Laurent de Médicis intervient pour le faire rentrer en Italie où il se retire dans un de ses châteaux.

Il meurt en 1494.

http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Pic_de_la_Mirandolle

 

 

Pierre Desproges :

Pierre Desproges est né le 9 mai 1939 à Pantin.

Il est réputé pour son humour noir, son anticonformisme virulent et sons sens de l'absurde.

Il a été chroniqueur dans l'émission télévisée le "Petit Rapporteur"; il participa aussi à plusieurs émissions de radio sur "France Inter" en compagnie de Thierry Le Luron et anima "Les Parasites sur l'Antenne" chaque semaine. Il a tenu une chronique sur le journal "Charlie Hebdo", intitulée "Les étrangers sont nuls". Il fut le Procureur du "Tribunal des flagrants délires" en prononçant de féroces réquiqitoires. Il présenta une chronique quotidienne de deux ou trois minutes intitulée "Chronique de la haine ordinaire". Il collabora au scénario de l'émission "Merci Bernard" sur FR3. Sur cette même chaîne il était chroniqueur d'une centaine d'émissions appelées "La minute de monsieur Cyclopède". Il est également monté sur scène en 1984 et 1986.

Il est mort d'un cancer le 18 avril 1988 à Paris.

 

Seattle

Seattle ou Sealth était un chef amérindien des tribus "Duwamish" et "Suquamish".

Il est connu pour un célèbre dicours en 1854 et qui dura environ une demi heure et adréssé au gouverneur de l'état en vue de négociations avec le gouvernement des Etats Unis qui lui demandait de vendre ses territoires.

Il est né aux environs de 1786 sur l'île Blake (Etat de Washington) il est mort en 1866. Il est aussi un guerrier remportant de grandes victoires et aprés la mort d'un de ses fils il sera baptisé (ainsi que ses enfants) dans la religion catholique. C'est à partir de cette pèriode qu'il va coopérer avec les colons occupant ses terres.

... Mais est-ce bien vrai tout ça ? 

Le Petit Prince

Antoine de Saint Exupéry est né à Lyon, le 29 juin 1900. Il passe son enfance chez sa Tante près d'Ambérieux, puis fait ses études à Sainte-Croix-du-Mans, en Suisse et à Paris où il prépare l'école navale. Cependant il échoue à l'oral du concours d'entrée à cette école : il décide alors de suivre les cours de l'Ecole des Beaux Arts. En

1921,il fait son service militaire à Strasbourg, dans l'armée de l'Air. Il apprend à piloter, et dés lors sa carrière est tracée. Au sortir de l'armée, en 1923, il fait différents métiers. Il se met à écrire et publie, en 1925, son premier récit, dont l'action se situe dans le monde de l'aviation. En 1926, Saint Exupéry rentre à Latécoère, société d'aviation qui assure le transport du courrier de Paris à Dakar, comme pilote. Puis, il est nommé chef d'escale de Port Juby, dans le Rio de Oro. C'est à cette époque qu'il écrit "Courrier Sud" en 1929. En compagnie de Mermoz et Guillaumet, il part pour l'Amérique du Sud afin d'y étudier la possibilité de créer de nouvelles lignes aériennes. Il publie en 1931, "Vol de Nuit" dont le succés est considérable. Cependant, la société Latécoère fait faillite : attaché à Air France en 1935, il essaie de battre le record Paris-Saigon en avion, sans succés. Puis en 1938, il essaie de relier New-York à la Terre de Feu : grièvement blessé au cours de sa tentative, il passe de longs mois de convalescence à New York. Il publie alors "Terre des Hommes" en 1939. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il fait partie de l'armée de Libération : le pilotage lui est interdit car il est trop âgé. Cependant Saint Exupéry insiste pour ibtenir des missions : le 31 juillet 1944, il s'envole de Borgo en Corse. Il ne reviendra jamais.

Durant la guerre, il avait publié trois ouvrages :" Pilote de Guerre", "Lettre à un otage" et "Le Petit Prince" en 1943.

"Nous méritons toutes nos rencontres elles sont accordées à notre destinée et ont une signification qu'il appartient à chacun de découvrir" - Antoine de Saint Exupéry.

 

Henri Charles-Geoffroy

LA VIE CLAIRE. Henri-Charles Geoffroy est le fondateur des magasins "La Vie Claire"; un ancien poilu gazé pendant la Grande Guerre (14-18) et converti au régime végétalien, décide de créer une revue vantant les mérites d'une alimentation saine. Le journal s'appelle "La Vie Claire". Mais la véritable naissance de la société intervient deux ans plus tard, quand Henri-Charles Geoffroy, allant jusqu'au bout de son idée, fonde une coopérative pour ses abonnés. Petit à petit, certains clients deviennent de mini-grossistes, les futurs franchisés. En 1980, La Vie Claire est rachetée par Bernard Tapie, qui la conservera dans son giron pendant 15 ans. C'est là où elle acquiert une notoriété médiatique, en sponsorisant l'équipe de Bernard Hinault sur les Tours de France 1986 et 1987. Le marketing prend une importance capitale, d'autant que les produits sont désormais vendus aussi en grande surface, ce qui place les franchisés dans une situation délicate. Au début des années 1990, elle compte 250 franchisés et le CA avoisine les 150 MF. En 1996, l'entreprise est exsangue et déficitaire. De nombreux franchisés ont quités le navire. Ses titres, récupérés par le Crédit Lyonnais, sont revendus au groupe Distriborg (distributeur en France des marques Bjorg, Vivis, Gayelord Hauser, Krispolls, etc.). En 2000, son actionnaire majoritaire, Régis Pelen cède Distriborg au groupe Néerlandais Wessanen, mais conserve La Vie Claire. En 202, la société quitte la région parisienne pour s'installer prés de Lyon, à la fois pour des raisons économiques et logistiques. Depuis, le réseau de magasins est passé de 80 à 2000, et le nombre de références gérées de 1300 à 4000. Le CA est passé d'un peu moins de 10 M€ à 45 M€ en 2008.

www.la vie claire.com  :

Extrait de "Supply Chain Magasine", mai 2009.

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site