Indignons-nous

Le mot est dur mais à la mode donc utilisons-le et surveillons ce mouvement mondial des indignés qui est peut-être un rebond car il me rappelle les prémices de l'année 68. Mouvement qui, aujourd'hui, semble avoir perdu tout sens et dont la nostalgie de cette révolution semble s'être éssoufflée. Et étouffée par ceux qui ont fait cette révolution; puisque nous voyons aujourd'hui des jeunes reprendre un flambeau oublié contre nos gouvernants englués et empêtrés dans la finance qui, elle même ne sait plus se sortir de cette folle fuite en avant. Le monde ouvrier et le peuple ne croit plus à rien et se sent floué.

 

Les citadins doivent aider les paysans "prisonniers" des grands banquiers par l'intermédiaire des semenciers.

Il faut privilégier les produits et les producteurs locaux car ces aliments ne sont pas "brevetés" par les industries alimentaires (producteurs de semences, fabricants de pesticides,etc - la liste est longue !). Ces investisseurs ruinent les petites exploitations agricoles soutenues par des "combattants de l'impossible" en faisant un travail remarquable par leurs actions volontairement méconnues mais d'une belle abnégation pour le bonheur et la préservation des individus.

Visitez les sites suivants pour se donner une idée du combat inégal qui se joue actuellement :

WWW.semences paysannes.org

WWW.confederationpaysanne.fr

www.arche-nonvioelence.eu     - La Borie Noble à Roqueredonde 34650 sur le Larzac.

 

A suivre...

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×